Cuisine

tableau temps de cuisson autocuiseur

Le juillet 17, 2021

La cuisson à l’autocuiseur fait partie des méthodes de préparation les plus rapides. Très efficace, l’autocuiseur est un appareil qui propose diverses options de cuissons : vapeurs, mijotées, braisées ou rôties. Cependant, en fonction du mode choisi et de l’aliment à cuir, il est nécessaire de respecter un temps précis. Cela permet d’éviter que le repas soit trop ou pas bien cuit. Voici un tableau récapitulatif du temps nécessaire pour la préparation de certains aliments dans un autocuiseur.

La durée de cuisson autocuiseur des légumes selon le mode choisi

Le temps de cuisson autocuiseur varie en fonction de plusieurs paramètres. Il s’agit de l’aliment, de la quantité de ce dernier, mais aussi du mode de cuisson choisi. Généralement, les légumes sont soit cuits à la vapeur soit immergés en eau.

Pour la cuisson des légumes à la vapeur, le décompte du temps commence dès que la soupape siffle et que son intensité baisse à moitié. De manière générale, vous n’avez pas grand-chose à faire puisque le temps indiqué sur le minuteur est respecté. Cependant, si vous n’avez pas un autocuiseur qui s’éteint automatiquement à la fin du compte à rebours vous ferez mieux de suivre le décompte de près. Le même principe s’observe pour la cuisson des légumes à l’eau. Le tableau temps de cuisson autocuiseur ci-dessous vous donnera un aperçu de la durée de cuisson de certains légumes.

Légumes frais

Quantité

Cuisson à la vapeur en fonction de la taille après le sifflement de l’appareil

Cuisson à l’eau immergée selon la taille

Artichauts

400 g

20 min à 25 min

40 min à 45 min à partir du sifflement de l’autocuiseur

Brocolis

400 g

12 min

15 min

Asperges vertes

100 g

15 min

5 min dès que l’appareil siffle

Asperges blanches

100 g

15 min

5 min dès que l’appareil siffle

Carottes

500 g

10 à 15 min

15 à 20 min à partir du sifflement de la soupape

Patate douce

500 g 20 min 25 min

Haricots verts

400 g

10 à 15 min

12 à 15 min après ébullition de l’eau

Pommes de terre

100 g

20 min

25 min

Maïs

500 g

12 à 15 min

35 min après ébullition de l’eau

Poireaux

100 g

20 à 30 min

8 min dès la mise en rotation de la soupape

Chou-fleur

400 g

11 à 14 min

8 min dès le sifflement de l’appareil

Pois cassés

80 g

10 à 15 min

30 min après l’ébullition de l’eau

Endive

100 g

20 min

10 min dès que l’appareil siffle

Petits pois

300 g

10 min

20 à 30 min après ébullition de l’eau

Le temps pour cuir les légumes dépend du mode de cuisson choisi. Cependant, il est primordial de savoir que plus l’aliment est petit ou fin (couper en petit morceau), plus la cuisson est rapide.

Temps de cuisson autocuiseur des viandes en fonction du mode choisi

Pour la cuisson des viandes avec un autocuiseur, la durée de la préparation dépendra aussi du mode de cuisson pour lequel vous optez. Par ailleurs, il est nécessaire de savoir que les méthodes diffèrent d’une viande à une autre. Avec le bœuf par exemple, vous aurez les modes rôtis, pot-au-feu et bourguignon. Si vous voulez un tableau temps de cuisson autocuiseur sur les viandes, celui-ci vous donnera les détails nécessaires.

   

Temps de cuisson en fonction du mode choisi

Aliments

Quantité

Bourguignon

Rôti

blanquette

Potée

Pot-au-feu

Marengo

Ragoût

Pieds

Bœuf

1 kg

40 à 50 min

15 min

Néant

Néant

50 min à 1 heure

Néant

Néant

Néant

Porc

1 kg

Néant

30 min

Néant

40 min

Néant

Néant

Néant

Néant

Veau

1 kg

Néant

25 min

20 min

Néant

Néant

20 min

Néant

Néant

Mouton/agneau

1 kg

Néant

Néant

25 min

Néant

Néant

Néant

25 min

25 min

Notez qu’il est possible de faire cuire la viande à la vapeur, de la braiser et de la bouillir avec un autocuiseur. La seule différence avec les légumes est le fait qu’ici vous êtes libre de choisir le temps de cuisson qui vous convient en fonction du résultat souhaité. C’est beaucoup plus avec les modes de cuisson un peu complexe qu’il faut respecter le temps afin de ne pas rater la préparation. Aussi, il est possible de cuire en un temps record les parties grasses du porc auxquelles il ne faut pas ajouter de bouillon. C’est généralement le cas avec les jarrets, la poitrine et les palettes.