Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: Les histoires des célébrités
Zone de Texte: 1- Jean-Claude Van Damme 
Jean-Claude Van Damme de passage à Paris, ramène une superbe créature dans sa chambre d'hôtel. 
Il ôte sa chemise et dit : "tu vois ces bras-là, c'est l'équivalent de 100 bâtons de dynamite !" 
Retirant son pantalon : "tu vois ces cuisses, c'est l'équivalent de 100 kilos d'explosifs !" 
Enfin, il baisse son caleçon et voit la fille qui se lève pour partir. 
"Mais où vas tu ?" s'exclame le beau Jean-Claude. 
La fille : "Je me sauve car tu ne vas pas tarder à exploser avec une mèche aussi courte." 
2- Le kiki du Président
Pendant que leurs célèbres maris sont en conférence, les femmes de Jacques Chirac, Bill Clinton et Tony Blair papotent au sujet de leur vies intimes respectives. 
Alors que la soirée est bien avancée, le cognac aidant, elles racontent comment chacune d'elle appelle l'organe présidentiel... 
Mme Blair explique: "A la maison, on appelle cela "le gentleman" parce qu'il se lève toujours en ma présence." 
Souriante, Bernadette intervient à son tour : "A l'Elysée, on appelle cela "le rideau" car il se baisse systématiquement après la représentation..." 
Hillary, plutôt fataliste, révèle alors : "A Washington, on l'appelle "la rumeur" car, il se transmet de bouche en bouche." 
3- Dîner de gala 
Jacques Chirac est en visite officielle à l'étranger. 
Le soir, au dîner de gala, il fait discrètement passer un billet à l'ambassadeur de France sur lequel il a écrit : "Savez vous qui est le monsieur à cheveux blancs assis en face du Premier Ministre ?" 
Le papier revient avec cette réponse : "Oui." 
Furieux, Chirac renvoie le billet sur lequel il a inscrit d'une plume rageuse : "Oui, qui ?" 
Et le papier revient à nouveau : "Oui, Monsieur le Président." 
4- Les grands hommes 
Cela se passe dans une école aux Etats-Unis. C'est la fin de l'année, le programme est terminé et les enfants s'ennuient. Dans un geste généreux, la maîtresse déclare: 
"je vais vous poser des questions sur les grands hommes de notre pays et celui qui répond correctement pourra quitter la classe immédiatement". 
Un garçon, visiblement très pressé d'en finir, annonce à haute voix son intention de répondre le premier. La maîtresse pose alors sa première question: "qui a dit: "I had a dream" ?". 
Mais avant que le gamin n'ait pu répondre, une fillette s'exclame : "C'est Martin Luther King !". 
Et la maîtresse autorise la fillette à s'en aller. 
La maîtresse pose alors une seconde question: "qui a dit: "Ich bin ein Berliner" ?" 
Une nouvelle fois, le gamin se fait prendre de vitesse et une autre fillette répond: "Facile, John Kennedy !" 
La maîtresse: "C'est bien, Alice, tu peux partir." 
Le gamin montre des signes d'énervement. La maîtresse pose alors sa troisième question: "qui a dit "Je reviendrai" ?". 
Immédiatement, le gamin répond: "Schwarzenegger dans Terminator ! Je peux partir ?" 
Et une autre fillette déclare: "Non, c'est le général Mc Arthur". 
La maîtresse: "Très bien Sandrine, tu peux partir toi aussi..." 
Le gamin est furieux cette fois et il dit à son voisin: "Elles vont enfin fermer leur gueule les petites salopes..." 
La maîtresse offusquée parce qu'elle vient d'entendre se retourne et demande: "Qui a dit ca?" 
Et le gamin de répondre triomphalement: "C'est Bill Clinton, j'en suis sûr !" 
5- Comment on a gagné la Coupe du Monde 
Avant la Coupe du Monde, l'entraîneur national Aimé Jacquet, indécis sur la sélection qu'il allait présenter pour la compétition, entreprend un rapide périple au Brésil pour étudier les méthodes de l'équipe championne en titre. 
Arrivé à Rio de Janeiro, il va immédiatement retrouver le fameux Mario Zagallo et lui demande: "Comment tu fais toi pour décider qu'un joueur jouera et un autre pas ?" 
Mario répond: "Je ne prends un joueur dans l'équipe que s'il est intelligent... Je vais te montrer." 
Il interpelle Ronaldo et lui demande: "Je veux te poser une question de logique. C'est l'enfant de tes parents et ce n'est ni ton frère ni ta sœur, qui est-ce ?" 
Sans hésiter, le prodige sud-américain rétorque: "Hé bien, c'est moi !" Et il s'en retourne poursuivre son jogging. 
Aymé est très impressionné par cette démonstration et, de retour en France, il est bien décidé à tenter l'expérience avec sa valeureuse équipe. 
Au cours du premier entraînement à Claire Fontaine, il interpelle Karembeu: "Christian, je vais te poser une question difficile. C'est l'enfant de tes parents mais ce n'est ni ton frère ni ta sœur, qui est-ce ?" 
Le footballeur hésite et finalement renonce. Il s'en va voir Barthez et lui pose la question fatidique: "Fabien, le coach m'a posé une colle: c'est l'enfant de tes parents, mais ce n'est ni ton frère ni ta sœur, qui est-ce ?" 
Le célèbre gardien de but n'hésite pas une seconde: "Hé bien, c'est moi !" 
Karembeu s'empresse de retrouver Jacquet pour lui annoncer triomphalement: "J'ai trouvé; c'est Barthez !" 
"Mais non, répond le coach, c'est Ronaldo !" 
6- Une définition de la tragédie
Le Président Chirac visite une école primaire et prend l'initiative de s'adresser à une classe de cours moyen. Il s'adresse à un groupe d'enfants âgés entre sept et huit ans: "Tous les jours, à la télévision, vous entendez parler de tragédies... Qui peut me donner un exemple de ce qu'est une tragédie." 
Plusieurs élèves lèvent la main et Jacques interroge le premier. Le gamin explique: "Un petit garçon qui joue au ballon dans la rue et se fait écraser par une voiture, c'est une tragédie." 
Le président répond: "Non, ce serait certes tragique mais dans ce cas, on parlerait plutôt d'accident." 
Un autre enfant propose: "Si quelqu'un mise tout son argent au loto, qu'il perd et qu'il n'a plus un sou, c'est une tragédie." 
"Non, là il s'agirait plutôt d'une grosse perte... Quelqu'un a une autre idée ?" 
Dans le fond de la classe, une main se lève: "Et si quelqu'un vous assassinait dans la rue, ce serait bien une tragédie, non ?" 
Le président réplique: "Oui voilà un bon exemple, tu peux expliquer à tes camarades pour quelles raisons ce serait une tragédie." 
Et l'enfant: "Hé bien, ce ne serait pas un accident et certainement pas une grosse perte non plus." 
7- Ce qu'on vous cache à propos du Père Noël…
Le père Noël existe, personne n'en doute. En réalité, aucune espèce connue de rennes volants n'a jamais été répertoriée. Toutefois il existe 300,000 organismes vivant devant toujours faire l'objet d'un inventaire. La possibilité de découvrir un jour un rennes ayant la capacité de voler n'est donc pas tout à fait exclue. 
Cependant. On considère qu'il y a 2 milliards d'enfants et d'adolescents sur la planète. Le Père Noël n'étant pas censé délivrer des cadeaux ni aux Musulmans, ni aux Bouddhistes, ni aux Juifs, ni aux Indous, il demeure tout de même responsable de 15% des enfants dans le monde soit environ 380 millions d'individus. 
En estimant qu'il y a 3,5 enfants par foyer et que l'un au moins a été sage pendant toute l'année, le Père Noël doit donc visiter plus de 108 millions de familles pour remplir sa mission annuelle. Or il dispose dans le meilleur des cas de 31 heures pendant la nuit de Noël (eu égard aux fuseaux horaires) en admettant qu'il commence son périple en Asie et se déplace d'Est en Ouest (logique). 
Cela lui impose un taux moyen de 972 foyers visités par seconde pendant 31 heures. Le fameux Père Noël dispose donc d'un millième de seconde pour choisir les cadeaux, s'engouffrer dans la cheminée, déposer tous les paquets au pied de l'arbre, ressortir par la cheminée, monter sur son traîneau et se présenter au domicile suivant. 
Assumons aussi que les foyers sont équidistants pour simplifier la démonstration. Sachant qu'il y a des amateurs du Père Noël aussi bien en Chine, qu'en Argentine, qu'au Cameroun ou qu'au Canada, on estimera qu'il y a un foyer à livrer tous les 1,250 km2. 
Cela oblige le Père Noël à se déplacer à une vitesse moyenne de 975 km par seconde (3,5 millions km/h) sans compter bien sûr d'arrêt pipi ou de problèmes de cheminée trop étroite. A titre de comparaison la vitesse moyenne d'un rennes au galop avoisine les 25 km/h. 
La conclusion suivante paraît en ce sens logique; Le père Noël se déplaçant à plus de 3000 fois la vitesse du son, il n'est pas étonnant que personne ne l'ai jamais vu. "
8- Haute trahison
La famille présidentielle américaine avait pris quelques jours de congés du côté de Camp David et l'employée de maison, anciennement gouvernante de Chelsea, avait été chargée de s'occuper du perroquet familial. Malheureusement, l'oiseau multicolore mourut le surlendemain du départ de Bill, Hillary et Chelsea. 
Prise de panique, la vieille gouvernante erra dans Washington à la recherche d'un magasin susceptible de lui fournir un perroquet identique.
Après quelques jours de recherches intensives, elle finit par en trouver un qui ressemblait à s'y méprendre au défunt volatile. 
En outre, le marchand lui garantit que c'était un perroquet bien éduqué qui avait été élevé dans une propriété huppée des environs de Washington 
Lorsque les Clinton regagnèrent leur domicile, Chelsea entra la première dans le salon et l'oiseau déclara: "trop jeune !". Sa mère la suivit bientôt et on entendit l'oiseau dire: "trop vieille !"... Clinton entra à son tour dans la pièce et le perroquet hurla: "Salut Bill ! Content de voir..." " 
9- Lady Di au Paradis 
St Pierre accueille une femme très pieuse qui vient de mourir et lui explique les règles du Paradis. Il explique notamment que plus une personne a démontré sa foi sur terre, plus son auréole est large. 
St Pierre attribue ensuite à la nouvelle arrivante une jolie petite auréole de 10 cm de diamètre. Celle-ci pénètre dans le royaume des cieux et rencontre bientôt Mère Térésa, Lady Di, Bernadette Soubirous et même la vierge Marie. 
A la fin de l'après-midi elle retourne voir St Pierre pour lui demander des précisions: "St Pierre, j'ai rencontré une quantité invraisemblable de Saintes tout à l'heure et je ne comprends vraiment pas pourquoi c'est Lady Di qui a l'auréole la plus large..." 
St Pierre l'arrête tout de suite: "Lady Di ? Quelle auréole ? C'est un volant 
10- L'important dans la vie
Par une superbe journée de printemps, trois héros Hercule, la Belle aux bois dormants et Don Juan, décident d'aller pique-niquer aux abords d'une rivière. 
Hercule entame la conversation: "Je suis sans aucun doute l'homme le plus fort du monde..." 
La Belle aux bois dormants lui réplique immédiatement: "Sans doute, mais moi, je suis la plus belle femme du monde et la beauté prime sur la force..." 
Don Juan se gausse dans son coin et finit par dire: "L'important dans la vie, c'est le pouvoir de séduction et je suis l'homme qui suis allé avec le plus grand nombre de femmes." 
Comme ils ne parviennent pas à se mettre d'accord sur la qualité la plus importante chez l'être humain, ils décident de couper court à la discussion en allant consulter leur ami Merlin. 
Hercule se présente d'abord dans le cabinet de Merlin et en ressort un peu plus tard l'air mi-figue, mi-raisin, expliquant aux deux autres: "Merlin m'a dit que la force n'était pas la qualité première de l'homme... Mais il m'a confirmé que j'étais l'homme le plus fort du monde !" 
Ravie de conserver ainsi toutes ses chances, la Belle aux bois dormants se présente à son tour devant Merlin. Elle en ressort quelques instants plus tard, elle aussi l'air un peu déçu: "Merlin m'a révélé que la beauté n'était pas la qualité fondamentale de l'être humain... Mais il m'a dit que j'étais la plus belle femme du monde !" 
Don Juan se réjouit d'avance en pénétrant dans le cabinet de consultation de Merlin. Mais il en ressort bientôt en pleurnichant et confie : "La séduction est bien la qualité première de l'homme..." 
Il sèche ses larmes et, dans un élan de colère, demande aux deux autres héros: "Bon sang, mais qui est donc ce type qu'on appelle Bill Clinton ?" 
11- Le retour 
Un réalisateur d'Hollywood a un besoin urgent d'auditionner les stars du coin pour monter une superproduction consacrée à l'histoire des grands compositeurs classiques. 
Il a convoqué Tom Hanks, Tom Cruise et Arnold Schwarzenegger et leur déclare: "Voilà, dans le film, nous avons trois rôles principaux à distribuer: Wolfgang Amadeus Mozart, Jean-Sébastien Bach et Vivaldi. Je vous laisse vous arranger entre vous pour vous les répartir". Et il quitte la pièce laissant les trois acteurs en présence. 
Tom Hanks déclare: "J'ai toujours aimé Les quatre saisons, je tiens absolument à incarner Vivaldi !" Les autres acquiescent et Cruise prend la parole: "Mozart a eu une existence fascinante, j'aimerais jouer Mozart si ça ne te dérange pas Arnold..." 
Et Schwarzenegger de répondre: "Non, c'est bon, I'll be Bach !"

 

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

JARDINAGE

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

VIVRE AU QUOTIDIEN . RIRE LES BLAGUES

Sur cette page vous trouverez plus de 2000 blagues pour tous les gouts

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

 Flux vivre au quotidien