Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: Reflux gastro-œsophagien
Zone de Texte: Reflux gastro-œsophagien
Quelques chiffres
Le reflux gastro-œsophagien est une pathologie fréquente, quoique le plus souvent bénigne. Elle se caractérise par le passage d'une partie du contenu de l'estomac vers l'œsophage, la jonction entre l'œsophage et l'estomac étant le cardia. Ce phénomène est physiologique, notamment après les repas, mais sa survenue trop fréquente ou trop prolongée est à l'origine de la maladie appelée "reflux gastro-œsophagien". Celle-ci, en raison du contact fréquent et/ou prolongé du contenu gastrique avec la muqueuse œsophagienne, est responsable de certains symptômes, voire de complications.
Le reflux gastro-œsophagien est fréquent, puisque environ 15 à 20 % de la population se plaint d'au moins un épisode hebdomadaire, et que 5 à 10 % se plaint d'au moins une manifestation quotidienne. On estime à 2 % la fréquence des formes compliquées de reflux gastro-œsophagien, la principale étant l'œsophagite.
Le plus souvent, il s'agit d'une maladie chronique. En effet, après un suivi de 5 à 10 ans, environ deux tiers des patients se plaignent de symptômes persistants, nécessitant un traitement intermittent ou continu.
La symptomatologie
Les principaux symptômes sont le pyrosis et les régurgitations acides. Le pyrosis se manifeste par une brûlure rétro sternale ascendante.
Les symptômes atypiques sont souvent peu spécifiques : ils peuvent être digestifs (douleurs abdominales, nausées, éructations fréquentes) ou extra digestifs (laryngite à répétition, toux chronique, pseudo asthme, douleurs thoraciques simulant une atteinte cardiaque, notamment une angine de poitrine).
Les symptômes évocateurs de complications s'expriment par des difficultés de déglutition des aliments, des vomissements hémorragiques, un amaigrissement ou une anémie. Ces mêmes symptômes peuvent aussi révéler un cancer œsophagien.
Les examens 
La fibroscopie gastrique reste l'examen de référence pour explorer l'œsophage, l'estomac et le duodénum. Elle permet de trouver une éventuelle cause au reflux et à ses complications, ou de détecter une lésion associée, comme un ulcère ou un cancer, notamment œsophagien. Pour cet examen, il est nécessaire que le patient soit strictement à jeun (sans avoir mangé, ni bu ni fumé), durant les 6 heures précédant l'examen. Celui-ci est indolore et de courte durée (quelques minutes). Il est cependant désagréable et peut donc nécessiter une anesthésie locale, qui ne permettra que de diminuer le réflexe nauséeux. Une anesthésie générale est également possible. Elle n'impliquera qu'une hospitalisation de quelques heures, dans un service ambulatoire, favorable à une surveillance post-anesthésique.
Les indications de la fibroscopie œsogastroduodénale au cours du reflux gastro-œsophagien sont aujourd'hui bien codifiées. Cet examen doit être pratiqué en cas de :
- symptômes survenant après l'âge de 50 ans ;
- symptômes évoquant une complication ;
- symptômes atypiques. 
Chez un sujet de moins de 50 ans dont les symptômes sont typiques, en première intention, cet examen n'est pas utile. En effet, un traitement médical d'emblée suffira dans la plupart de ces cas. Cependant, en cas d'échec, une fibroscopie pourra être envisagée. Celle-ci permettra de rechercher une cause éventuelle du reflux, entre autres une hernie hiatale, qui est constituée par l'ascension du cardia dans la cavité thoracique. Cette ascension a pour conséquence de diminuer la barrière antireflux entre l'estomac et l'œsophage. Cette anomalie se retrouve chez environ 50 % des patients souffrant d'œsophagite, et chez seulement 10 % des patients ayant un reflux sans œsophagite. 
La fibroscopie permettra aussi de mettre en évidence les complications du reflux, notamment l'œsophagite. Celle-ci est due aux reflux répétés et à l'agression acide de l'œsophage. Cette complication se caractérise par des lésions rouges et ulcérées, le plus souvent localisées sur la partie basse de l'œsophage. L'œsophagite est la plus fréquente des lésions digestives détectées par une endoscopie gastrique. Elle devance d'ailleurs les ulcères gastriques ou duodénaux. La fibroscopie précisera également les autres complications du reflux : la sténose et l'endobrachyœsophage. Ces complications surviennent le plus souvent chez des patients dont le reflux est ancien, ayant généralement plus de 60 ans. 
La sténose est définie par l'impossibilité, ou la difficulté, de faire passer un endoscope. Sa fréquence est évaluée à environ 8 à 10 % des cas. Elle fait suite à des lésions de l'ensemble de la circonférence de l'œsophage, associées à une atteinte profonde de l'œsophage. 
L'endobrachyœsophage est défini par la transformation de la couche superficielle de la partie basse de l'œsophage par une muqueuse de type gastrique, jonctionnel ou intestinal. Sa fréquence représente entre 5 à 10 % des patients atteints de symptômes de reflux. La transformation en une muqueuse de type intestinal expose à la survenue d'inflammation (dysplasie), pouvant aboutir à une dégénérescence cancéreuse. Les patients suivis pour un endobrachyœsophage, avec métaplasie intestinale, doivent donc être surveillés par endoscopie très régulièrement, afin de permettre un dépistage précoce d'une inflammation sévère ou d'un cancer débutant.
Une fibroscopie normale n'élimine pas le diagnostic de reflux gastro-œsophagien. 
Les explorations radiologiques, et notamment le transit œsogastroduodénal (TOGD), n'ont plus d'indication depuis le développement de l'endoscopie.
La pH-métrie des 24 heures consiste à placer au niveau de la partie basse de l'œsophage une sonde permettant le recueil du pH, et donc de mesurer l'acidité œsophagienne à intervalle régulier pendant 24 heures. Cet examen est indiqué en cas :
- de symptômes atypiques révélés par une fibroscopie normale ;
- de reflux résistant à un traitement médical bien conduit ;
- d'indication opératoire (parfois).

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 

 

 

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LA SANTE