Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: L' encyclopédie de la santé D
Zone de Texte: Dégranulation : la fixation de l'allergène aux IgE présentes à la surface des mastocytes et des polynucléaires basophiles provoque la libération de produits actifs ( histamine, etc) dans l'organisme.
Dénaturation : processus résultant d'un traitement chimique et conduisant à la déstabilisation d'une molécule. La dénaturation de l'ADN provoque la séparation des deux brins de la molécule. La dénaturation d'une protéine a pour effet de déplier la molécule qui perd ainsi sa conformation naturelle dans l'espace (voir structure des protéines). 
Désensibilisation : cette technique consiste à injecter au patient allergique des doses croissantes de l'allergène responsable pour l'habituer "en douceur" et finalement le protéger . La désensibilisation dure plusieurs années et se pratique à un rythme parfois hebdomadaire.
Desquamation : élimination des couches superficielles d’un tissu.
Diabète : (cf. le dossier diabète) le diabète, qui se caractérise par un excès de sucre (glucose) dans le sang, permanent ou quasi-permanent, est la conséquence de causes multiples. On distingue classiquement deux grands types de diabète : le diabète de type 1, autrefois appelé insulino-dépendant (DID) et le diabète de type 2, autrefois appelé non insulino-dépendant (DNID).
Le premier (type 1), qui regroupe environ 10% des personnes touchées, est également appelé diabète"maigre"ou diabète juvénile. Il résulte d'une incapacité du pancréas à sécréter une quantité suffisante d'insuline. Il s'agit d'une maladie "auto-immune".
Le second (type 2), anciennement diabète"gras" ou diabète de la maturité, survient souvent après la quarantaine chez des personnes en surpoids. Il résulte de l'association de deux anomalies interdépendantes : une insulino-résistance, c'est-à-dire une moindre sensibilité à l'insuline des cellules cibles de l'organisme (tissu adipeux, foie et muscles) et une moindre sécrétion d'hormone en réponse au glucose (sucre).
Diaphyse : portion moyenne du corps des os longs (partie moyenne tubulaire et très solide d’un fémur par exemple).
Différenciation : mécanisme par lequel les cellules se spécialisent progressivement au cours du développement embryonnaire pour donner naissance aux différents tissus de l'organisme. Les cellules du foie, de l'intestin, des muscles sont des cellules différenciées. Elles possèdent toutes le même patrimoine génétique mais n'expriment pas les mêmes gènes.
Distance génétique : distance entre deux gènes sur le chromosome.
DMO : Densité minérale osseuse. C’est une unité de mesure de l’état d’un tissu osseux.
DPI : Diagnostic préimplantatoire , examen génétique pratiqué sur un embryon âgé de 3 jours conçu par FIV avant son implantation, et permettant de détecter une mutation génétique ou une anomalie chromosomique.
Dominant / récessif (allèle) : un allèle est dominant si présent sur l'un seulement des deux chromosomes homologues (l'un d'origine paternelle, l'autre d'origine maternelle), il est capable d'exprimer un caractère. Ainsi il exprime son caractère qu'il soit présent sur les deux chromosomes de la paire ou sur un seul. Un allèle est récessif si son expression nécessite sa présence sur les deux chromosomes homologues. Un allèle dominant masque la présence d'un allèle récessif.
Double aveugle (essai en) : se dit d'une étude ou d'un essai pour lesquels ni les participants, ni les médecins ne savent "qui teste quoi". Le caractère "aveugle" des essais est levé en fin d'étude, par exemple pour comparer les effets d'une substance par rapport à un placebo.
Douleurs nociceptives (ou douleurs par "excès de nociception" ) : ces douleurs résultent de lésions des tissus périphériques, qui provoquent un excès d'influx douloureux transmis par un système nerveux intact. Ce sont les douleurs habituelles des brûlures, des traumatismes, des suites d'une opération et d'un grand nombre de maladies. Celles-ci engendrent tantôt des douleurs aiguës (rage de dents, infarctus du myocarde, occlusion intestinale, colique néphrétique...), tantôt des douleurs chroniques (rhumatismes, maux de dos, cancers...).
Douleurs neurogènes : elles sont dues à des lésions du système nerveux, que ce soit au niveau périphérique (à la suite d'une amputation, de la section d'un nerf, d'un zona, d'une neuropathie diabétique ou alcoolique...) ou central (après un traumatisme médullaire, un infarctus cérébral...). Ces douleurs peuvent être spontanées, c'est-à-dire se manifester en l'absence de tout stimulus. Elles sont alors permanentes (fourmillements, brûlure, piqûre, broiement...) ou paroxystiques (douleurs fulgurantes en décharge électrique, élancement, coup de poignard...). Mais elles peuvent aussi résulter d'un stimulus normalement non douloureux, comme un courant d'air ou un effleurement, ou d'un stimulus peu douloureux qui est perçu de façon exagérée. Dans tous les cas ce sont des douleurs très invalidantes, qui s'accompagnent parfois, surtout quand elles sont chroniques, d'une anxiété et d'un fond dépressif.
Douleurs psychogènes : ce sont des douleurs sans lésions apparentes, malgré un bilan médical approfondi. Leur dimension essentielle semble résider dans le psychisme, avec l'intervention de phénomènes psychologiques amplifiant la sensation douloureuse.
Drépanocytose : (ou anémie falciforme) cette maladie héréditaire affecte principalement les populations noires africaines ou d'origine africaine, et celles des pays du pourtour méditerranéen. Les personnes atteintes présentent une hémoglobine anormale qui se polymérise en fibres rigides lorsque les globules rouges arrivent dans les petits vaisseaux des organes pour y larguer leur oxygène. Ainsi déformés (ils prennent l'aspect de faucilles, d'où le nom d'anémie falciforme), les globules rouges obstruent les vaisseaux et bloquent la micro circulation du sang. 
Dysovulation : production d’ovocytes de mauvaise qualité.

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 

 

 

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LA SANTE

A . B . C . D . E . F . G . H . I . J . K . L . M . N . O . P . Q . R . S . T . U . V . W . X . Y . Z