Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: L' encyclopédie de la santé C
Zone de Texte: Calcitonine : hormone sécrétée essentiellement par les cellules C de la thyroïde. Deux gènes codant la synthèse d'un précurseur de la calcitonine sont situés sur le chromosome 11. La calcitonine diminue le taux plasmatique de calcium et de phosphore et inhibe la résorption ostéoclastique.
Capillaires : le sang est distribué à travers l'organisme grâce à un réseau très ramifié de vaisseaux : les artères qui acheminent le sang du cœur vers les tissus, les veines qui ramènent le sang au cœur et les capillaires qui relient artères et veines. C'est au niveau des capillaires que s'effectuent les échanges entre le sang et les tissus.
Cardiomyopathies : anomalies du muscle cardiaque qui peuvent prendre diverses formes. On sait aujourd'hui qu'elles ont une forte composante génétique.
Cartes génétiques : sortes d'atlas du génome d'une espèce, où sont régulièrement positionnés, le long des chromosomes, de très nombreux repères facilitant la localisation des gènes.
Cartes physiques du génome : atlas permettant de reconstituer des séquences continues d'ADN chromosomique, grâce à la mise en ordre de fragments d'ADN qui se chevauchent.
CECOS : Centres d’étude et de conservation des œufs et du sperme humains.
Cellule cible : ce sont des récepteurs. 
Cellule dendritique : cellule possédant de longs prolongements qui se trouve dans les muqueuses et la peau. Elle possède la capacité d'internaliser et de présenter un antigène à sa surface. Cet antigène est ensuite présenté aux lymphocytes T et B. 
Cellules souches hématopoïétiques : en proliférant, elles donnent naissance à un petit nombre de cellules légèrement différenciées : les cellules progénitrices, qui sont à l'origine de toutes les lignées de cellules sanguines matures. Les unes engendreront les cellules de la lignée dite myéloïde, qui comprend les globules rouges, les plaquettes, les monocytes et les granulocytes. Les autres engendreront celles de la lignée dite lymphoïde, c'est-à-dire les lymphocytes B et T. L'ensemble de ce processus est contrôlé par des substances de régulation, que l'on appelle les facteurs de croissance hématopoïétiques. (voir schéma).
Cellules stromales : cellules issues de la moelle osseuse et pouvant se différencier en cellules de la lignée sanguine ou en cellules de la lignée osseuse.
Charge virale : quantité de virus libres présents dans le sang. Elle est la résultante entre d'une part, la production de virus (essentiellement dans les ganglions lymphatiques dans le cas du virus VIH) et d'autre part l'élimination de ces virus par le système immunitaire. La charge virale est très utile pour évaluer l'efficacité d'un traitement chez un patient. C'est un excellent marqueur prédictif de l'évolution de la maladie. 
Chimiokines : famille de molécules découvertes à la fin des années 80 qui participent aux mécanismes de l'inflammation. Par leurs propriétés chimiotactiques, elles attirent les cellules circulantes pour les amener sur le site d'inflammation. Certaines de ces molécules, les bêta-chémokines sont capables d'inhiber la réplication du virus VIH impliqué dans le SIDA. 
Chimiotactisme : lors d'une réaction inflammatoire, les cellules sanguines dites phagocytes (comme les macrophages, les cellules dendritiques...) sont attirées sur le site d'inflammation par différentes molécules parmi lesquelles les chimiokines qui sont des cytokines chimiotactiques. Ce phénomène d'attraction est appelé chimiotactisme. 
Chitosan : dérivé chimique de polysaccharide (glucide complexe).
Chromosomes : éléments apparaissant, dans la cellule en cours de division, sous forme de bâtonnets qui subissent des processus complexes de dédoublement et de séparation. Les chromosomes sont les supports matériels des gènes. Toutes les cellules d'une même espèce comporte 2n chromosomes (n = 23 chez l'homme), à l'exception des cellules sexuelles matures (les gamètes, spermatozoïdes et ovules), qui ne renferment que n chromosomes. Quand un spermatozoïde à n chromosomes (paternels) féconde un ovule à n chromosomes (maternels), il en résulte un œuf fécondé, ou zygote, à 2n chromosomes appariés deux à deux (chromosomes "homologues"). Toutes les cellules issues de ce zygote, par un processus de division nommé mitose, comportent n chromosomes paternels et n chromosomes maternels. Seules les cellules précurseurs des cellules sexuelles subissent une division spéciale nommée méiose, qui aboutit à des gamètes à n chromosomes, après la séparation des chromosomes homologues. 
CLIN : comité de lutte contre les infections nosocomiales.
Clone cellulaire : ensemble de cellules génétiquement identiques dérivant d'une seule cellule initiale par mitoses successives. Chaque division produit une nouvelle génération cellulaire.
Code génétique (le) : chaque gène contient l'information nécessaire à la synthèse d'une protéine. L'information est contenue dans la séquence des quatre bases (A,T, C, G) qui s'alignent sur le fragment d'ADN. Une protéine est constituée de l'enchaînement linéaire d'acides aminés dont 20 types sont connus. La séquence de la protéine est déterminée par la séquence du gène qui code pour elle. Il existe donc une correspondance entre les bases de l'ADN et les acides aminés. Celle-ci réside dans le code génétique : trois bases adjacentes sur l'ADN formant un triplet appelé codon spécifient un acide aminé. Les quatre bases prises trois à trois permettent de former 64 combinaisons soit un nombre supérieur à celui des 20 acides aminés. Il y a redondance du code génétique puisqu'à un même acide aminé peut correspondre plusieurs codons (de 1 à 6). Ainsi, la méthionine, la valine et la sérine sont spécifiées respectivement par un codon (AUG), quatre codons (GUU, GUC,GUA et GUG) et six codons (UCU, UCC, UCA, UCG, AGU et AGC) (voir tableau) Le code génétique est universel, c'est à dire qu'il est le même de la bactérie à l'homme et s'applique également au règne végétal. 
Coelioscopie : examen visuel direct de la cavité abdominale au moyen d’un endoscope, permettant de visualiser l’utérus, les trompes et les ovaires.
Collagène : groupe de protéines insolubles dans l'eau et les solutions salines se transformant en gélatine sous l'action de l'eau bouillante. Il est le composant essentiel des fibrilles et fibres du tissu conjonctif. Il existe 18 types de collagène, dont les 5 premiers représentent l'essentiel du groupe. Le collagène de type 1 est situé dans la peau, les tendons, les os, les ligaments, la cornée.
Crossing-over, ou enjambement chromosomique : phénomène au cours duquel, durant la division cellulaire, les paires de chromosomes homologues s'associent, croisent puis échangent certains segments de leur matériel génétique, avant de se séparer. Certains gènes "migrent" ainsi d'un chromosome à l'autre. En conséquence, chacun des gamètes issus d'une même cellule précurseur possède une combinaison de gènes différentes de celles des autres. Grâce au brassage génétique créé par la méiose et par la fécondation, tout zygote possède un patrimoine unique de gènes paternels et maternels.
Cycle cellulaire : division des cellules qui permet à un organisme d'entretenir ses tissus. Elle s'effectue selon un cycle qui comporte deux grands stades, l'interphase et la mitose. L'interphase comporte plusieurs phases, G1, S, G2 (voir schéma). La durée du cycle, très variable selon le type cellulaire est contrôlée par les facteurs de croissance.
Cycline : famille de protéines jouant un rôle important dans la régulation de la division cellulaire.
Cytokine : protéine produite en réponse à un signal qui assure la communication entre des cellules.
Cytosol : substance semi-liquide dans laquelle baigne les différents organites cellulaires (illustration).

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 

 

 

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LA SANTE

A . B . C . D . E . F . G . H . I . J . K . L . M . N . O . P . Q . R . S . T . U . V . W . X . Y . Z