Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: Infections urinaires
Zone de Texte: Infections urinaires

L'infection urinaire est l'atteinte des différents organes de l'appareil urinaire (reins, vessie, prostate) par des bactéries. Elle se présente de manière très diverse : parfois gênante mais très bénigne, parfois très grave avec risque d'infection généralisée (septicémie) et mortelle en l'absence de traitement rapide.

La pyélonéphrite 
La pyélonéphrite est une infection du rein, survenant brutalement, accompagnée d'une douleur dans le flanc, de fièvre à 39-40° et de frissons.
La cystite 
La cystite est une infection de la vessie qui se traduit par des brûlures et une envie fréquente d'uriner, sans apparition de fièvre. Gênante mais peu grave, elle est diagnostiquée cliniquement, ou par le biais d'une bandelette. En effet, uriner sur une bandelette réactive permet de s'assurer, avec une précision de 95 %, de l'absence d'infection urinaire. Une bandelette "positive" amènera à pratiquer l'examen cytobactériologique pour plus de précisions. Celui-ci consiste en une analyse faite au microscope et à la culture des germes éventuels trouvés dans l'urine. Celle-ci doit être recueillie dans un flacon stérile, fourni par le laboratoire, qu'on doit rapporter au plus vite. 
La prostatite 
Il s'agit d'une infection de la prostate s'accompagnant de brûlures urinaires, d'envies fréquentes d'uriner et de fièvre à 39-40°. Très gênante, elle est ennuyeuse car le risque de récidive existe, faute d'un traitement approprié.
Chez la femme, la cystite est très fréquente, tandis que chez l'homme les infections urinaires sont beaucoup plus rares, en raison de la longueur du canal de l'urètre.
Chez l'enfant, cette infection est souvent accompagnée de fièvre, généralement due à une malformation urinaire. Elle peut aussi se manifester par un simple "mal au ventre" ou par des pleurs. Toute infection urinaire avec fièvre doit entraîner des examens afin d'en trouver la cause, et ce, quel que soit le sexe.
Chez un sujet atteint d'une autre maladie : diabète, sida, maladie urinaire connue... Ou chez un individu affaibli : vieillard, greffé, etc., l'infection devra être considérée comme plus grave, et donc traitée sur une plus longue durée.

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 

 

 

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LA SANTE