Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: Incontinence urinaire
Zone de Texte: Incontinence urinaire

On appelle incontinence urinaire la survenue de fuites d'urine involontaires. L'incontinence urinaire est un problème extrêmement fréquent, des enquêtes récentes ayant établi que près de 2 millions de femmes en France étaient concernées, et ce à tous les âges.
La vessie est le réservoir naturel de l'urine. Sa capacité chez l'adulte est d'environ 400 ml. La retenue de cette urine est assurée par le sphincter urinaire, anneau musculaire placé autour du canal qui conduit l'urine depuis la vessie jusqu'à l'extérieur (canal de l'urètre). La nécessité de la miction – l'action d'uriner - se manifeste de 4 à 6 fois par jour, et de 0 à 1 fois durant la nuit. Le nombre des mictions dépend évidemment de la quantité de boissons absorbées au cours de la journée. Lors de la miction, la vessie se contracte et le sphincter urinaire s'ouvre, permettant ainsi à l'urine de s'écouler par le canal de l'urètre.
Les fuites d'urine sont surtout dues à 2 mécanismes : 
- soit la vessie se contracte prématurément, sans que l'on puisse la contrôler : on parle alors d'hyperactivité vésicale. Celle-ci se traduit par des envies pressantes, parfois non maîtrisables, ou des envies trop fréquentes d'uriner, de jour comme de nuit. Ces envies peuvent survenir spontanément ou être déclenchées par le froid, le contact avec l'eau ou encore certaines situations stressantes ; 
- soit le sphincter urinaire est trop faible. Dans ce cas, les fuites d'urine surviennent lorsque la vessie est comprimée par une augmentation de pression dans l'abdomen : on parle alors d'incontinence urinaire d'effort. Les circonstances habituelles de la survenue des fuites sont les crises d'éternuements, la pratique d'un sport, la toux, le soulèvement d'un poids, et parfois simplement la marche. 
La consultation médicale pour une incontinence urinaire débute par un entretien avec le médecin, au cours duquel celui-ci questionne la patiente sur les circonstances dans lesquelles surviennent les fuites d'urine, sur l'ancienneté de ses symptômes, et sur la gêne qu'engendre ce trouble. Cet entretien se complète d'un examen urologique et gynécologique.
Dans un grand nombre de situations, il est utile d'établir un calendrier mictionnel. Il s'agit d'un carnet dans lequel on note, pendant une durée habituellement comprise entre 3 et 7 jours, l'heure à laquelle on urine, la survenue des fuites, et les circonstances dans lesquelles elle ont lieu, ainsi que la quantité de boissons ingérées. Accessoirement, il peut être aussi utile de préciser le volume de chaque miction. Ce calendrier permet au médecin d'affiner son diagnostic vis-à-vis du mécanisme des fuites ; cela fait parfois partie de la thérapeutique. 
En fonction des faits observés lors de la consultation, le médecin pourra prescrire des examens complémentaires : 
- l'examen cytobactériologique de l'urine, dont le but est de rechercher une banale infection urinaire. Celle-ci peut parfois simplement se traduire par des envies pressantes ou par une augmentation de la fréquence des mictions. Cet examen est effectué dans un laboratoire d'analyses ;
- l'examen urodynamique, dont le but est d'évaluer avec précision le fonctionnement de la vessie et du sphincter urinaire. Pour réaliser cet examen, une petite sonde souple est insérée dans la vessie par le canal de l'urètre. Cet examen n'est pas douloureux ; il ne dure que 30 à 45 minutes. Aucune anesthésie ou autre préparation spécifique ne sont nécessaires. Par ailleurs, il n'est pas nécessaire d'être à jeun.

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 

 

 

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LA SANTE