Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: Anémie
Zone de Texte: Anémie
La définition
Une anémie est une diminution de la quantité d'hémoglobine (pigment ou colorant des globules rouges) due à une diminution du nombre de globules rouges (érythrocytes) et/ou à une diminution de la quantité de pigment par globule. Il existe plusieurs formes d'anémie:
-la plus fréquente est l'anémie microcytaire (hypochrome): elle se produit lorsque le stock de fer est épuisé à un point tel que la moelle osseuse ne peut plus synthétiser suffisamment d'hémoglobine; 
-l'anémie mégaloblastique (également appelée hyper chrome ou macrocytaire), qui se produit surtout chez les sujets âgés et est due à une carence en acide folique et en vitamine B12 consécutive à une diminution de leur absorption au niveau des intestins; 
-l'anémie aplastique, où la moelle osseuse ne produit plus suffisamment de cellules sanguines; 
-l'anémie hémolytique, au cours de laquelle les globules rouges sont détruits trop rapidement, si bien que les globules rouges destinés à les remplacer ne peuvent être produits suffisamment vite.
Symptômes
Le sujet présente de la fatigue, des bourdonnements d'oreilles, voit des étoiles, a les pieds froids, est hypersensible au froid et présente un œdème des chevilles; il est pâle, il éprouve des difficultés respiratoires et son cœur bat anormalement vite. D'autres symptômes sont également possibles en fonction du type d'anémie. En cas d'anémie microcytaire, les symptômes complémentaires dus à la carence en fer sont de l'excitabilité, des troubles de la concentration, des ongles, des poils et des cheveux cassants et une langue douloureuse.
L'anémie mégaloblastique peut notamment s'accompagner d'un ballonnement abdominal, de nausées, de diarrhée, de bourdonnements d'oreilles et, à un stade très avancé, d'une perte de sensibilité, de fourmillements, d'une mauvaise coordination, de troubles des fonctions cognitives.
Les symptômes de l'anémie aplastique sont une augmentation de la sensibilité aux infections, des ulcérations au niveau de la bouche, de la gorge et de l'anus, de nombreuses ecchymoses et hémorragies sans cause démontrable, des plaques rouges sous la peau. Outre les symptômes généraux, l'anémie hémolytique peut entraîner une jaunisse et s'accompagner de l'émission d'une urine foncée.
Cause
L'anémie par carence en fer ou anémie ferriprive est principalement due à une perte de sang excessive (par exemple, lors des règles chez la femme, à la suite d'ulcères gastriques ou de cancer gastrique ou intestinal chez les hommes adultes et les sujets âgés). Chez l'enfant, le stock de fer peut être affecté par diverses maladies infectieuses associées à une ingestion trop faible. Les femmes enceintes ont besoin d'une quantité plus importante de fer. Le manque d'aliments riches en fer (crustacés et mollusques, poisson, foie, viande, volaille, haricots, légumes verts, pommes de terre, riz) peut également en être responsable.
La carence en acide folique peut être due à une mauvaise alimentation, à l'alcoolisme, au tabac, à des maladies intestinales, à certains médicaments (par exemple, certains antiépileptiques), la présence de parasites et de bactéries dans l'intestin. Le risque de carence en acide folique est plus important lors de certaines maladies cutanées (psoriasis, eczéma) et pendant la grossesse, parce que dans ce cas, la consommation d'acide folique est plus importante. La carence en vitamine B12 est généralement due au fait que l'organisme n'absorbe pas une quantité suffisante de cette vitamine. Les facteurs de risque sont un âge avancé, certaines maladies de l'intestin grêle, certaines maladies auto-immunes. Ce n'est que dans des cas exceptionnels qu'un régime végétarien extrêmement prolongé sera responsable de la carence.
L'anémie aplastique peut être congénitale ou être due à une cause extérieure à l'organisme, par exemple des substances chimiques (surtout les solvants tels que le benzol) et certains médicaments. Une leucémie au stade précoce peut également être responsable d'une anémie aplastique. Les sujets qui se rétablissent d'une maladie grave ou dont certains membres de la famille sont atteints d'anémie aplastique courent plus de risque de présenter cette maladie.
Une anémie hémolytique peut être congénitale et être due à une anomalie des globules rouges; elle se manifeste dès lors très tôt. Chez certaines personnes, des médicaments (notamment certains antihypertenseurs) peuvent en être responsables. D'autres causes possibles sont des maladies infectieuses (notamment la malaria), une transfusion de sang incompatible, des anomalies de la paroi interne des vaisseaux sanguins, des valves cardiaques artificielles ou des caillots de sang.
Traitement
Une anémie par carence en fer exige que l'on traite tout d'abord la cause sous-jacente. Les comprimés à base de fer ne peuvent être pris que sur prescription du médecin parce qu'ils peuvent provoquer d'autres problèmes (lésion du foie, arthrite, diabète, insuffisance cardiaque). En outre, ils doivent être pris suffisamment longtemps. La vitamine C favorise l'absorption du fer, tandis que le lait l'empêche. Ce n'est que dans des cas exceptionnels qu'une transfusion de globules rouges s'avérera nécessaire. On ne sait pas encore avec certitude s'il faut prescrire de faibles doses de fer aux femmes enceintes pour prévenir une carence.
Une carence en acide folique peut habituellement être traitée par une alimentation équilibrée. Parfois, des compléments d'acide folique sont nécessaires. Evidemment, il faut également s'occuper des causes sous-jacentes telles que le tabagisme, par exemple. Une carence en vitamine B12 exige que l'on injecte la vitamine pendant toute la vie. On ne peut commencer ce traitement que si le diagnostic est certain, sinon on ne peut plus poser aucun diagnostic. Parfois, des transfusions sanguines sont nécessaires au préalable. Il faut contrôler l'estomac en raison d'un risque accru de cancer gastrique. Si l'on ne traite pas une carence en vitamine B12, il peut en résulter des troubles gastro-intestinaux, des problèmes cardiaques et des affections nerveuses.
L'anémie aplastique se traite par transfusion de sang et de globules rouges; il faut évidemment éviter toute exposition aux substances ou aux médicaments toxiques. Les antibiotiques permettent de prévenir les infections éventuelles. Le patient doit être attentif à éviter les hémorragies et doit dès lors utiliser un rasoir électrique et une brosse à dents souple. Dans les cas graves, une transplantation de moelle osseuse est parfois pratiquée chez les sujets de moins de 50 ans.
En cas d'anémie hémolytique, plusieurs types d'interventions sont possibles, en fonction de la cause: ablation de la rate, traitement par corticostéroïdes, par médicaments qui inhibent le système immunitaire, parfois par transfusion. 
Prévention
Evitez toute exposition aux substances et aux médicaments qui peuvent favoriser le développement d'une anémie. Mangez équilibré. Utilisez de manière judicieuse l'aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (médicaments antirhumatismaux) pour éviter les hémorragies gastriques.

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 

 

 

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LA SANTE