Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: L’ail
Zone de Texte: L’ail

Protection contre le mal
Dans de nombreuses cultures, l'ail était considéré comme ayant le pouvoir de repousser le mal: les sorcières, les voleurs, les méchants, les envieux et le diable . On accrochait des têtes d'ail au dessus des portes d'entrée pour repousser le mal . 
L'ail est également utilisé contre les mauvais coups du sort:
- les guerriers contre les assauts de l'ennemi, à l'image des guerriers romains qui portaient toujours une tête d'ail autour du cou.
- les voyageurs contre les périls de la route
- les marins contre les naufrages, c'est ainsi que l'ail s'implante en Amérique latine
- les montagnards contre les changements intempestifs du temps
- les toréadors contre les charges du taureau. 
Antiseptique 
L'effet le plus souvent mentionné de ce liliacée est son action antiseptique. Déjà utilisé depuis plusieurs siècles dans les monastères pour soigner les blessures. De même durant la première guerre mondiale, l'ail fut utilisé contre la gangrène et la septicémie. 
Cette action antiseptique de l'ail est reconnue aujourd'hui par la science. En effet, l'allicine essence contenue dans l'ail bloque deux groupes d' enzymes présentes dans les bactéries, ce qui a un rôle inhibiteur sur les gênes pathogènes, sans toutefois les détruire. 
Protection contre les épidémies, les maladies
Une utilisation qui remonte jusqu'aux égyptiens, puis reprise par les grecs, c'est la protection contre les épidémies: peste mais aussi la lèpre et la grippe. 
Cette action découle de la propriété antiseptique de l'ail. Au moyen âge, il était un des rares moyens de se prémunir contre les épidémies de peste .Les personnes les plus exposées à l'épidémie comme les médecins et les moines en consommaient régulièrement. 
Contre les piqûres et les morsures
Les égyptiens et romains, plaçaient un peu d'ail sur les plaies dues aux morsures de serpents et de scorpions, mais aussi aux piqûres d'insectes.
Vermifuge
Les égyptiens, disposaient un collier d'ail autour du cou des personnes infectées par des vers intestinaux. De même que chez les romains . Aujourd'hui les médecins conseillent de l'essayer contre le ténia.

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 

 

 

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LA SANTE . AIL PAGE 2