Tout sur le tricot , le crochet , apprendre à coudre ,créer ses bijoux, travailler la pâte à sel 

Zone de Texte: 	
Abécédaire du bois et activités dérivées
Zone de Texte: P
Zone de Texte: Palissandre Nom donné à différentes essences originaires d'Amérique du Sud. Elles ont en commun une texture compacte et résistante et une coloration allant du rose au brun violacé. Le palissandre est très employé en ébénisterie pour la marqueterie et le placage des meubles précieux.
Palladien Adjectif appliqué au style inspiré des conceptions et des œuvres de l'architecte padouan Andrea Palladio qui donna une interprétation originale du langage de l'architecture classique. En Angleterre ce terme se réfère plus spécifiquement à l'interprétation du style de Palladio que donnèrent l'architecte Inigo Jones et ses collaborateurs ; ce style eut beaucoup de succès aux États-Unis et également dans les anciennes colonies britanniques.
Pallissy (Bernard, 1510-1590) Céramiste française qui a mis au point une faïence émaillée polychrome représentant divers animaux. Le réalisme de ses pièces était obtenu par moulage (lézards, serpents, grenouilles, poissons). Protégé par Catherine de Médicis, il a échappé aux persécutions des protestants sans renoncer à son idéal religieux. U a en de nombreux imitateurs, notamment à la fin du XIXe siècle.
Palmette Motif ornemental en forme de feuilles stylisées à nervures géométriques, utilisé depuis l'Antiquité cet ornement a connu un regain de faveur sous le Premier Empire, notamment sous forme de bronze qui prennent toute leur valeur sur fonds d'acajou.
Panetière Sorte de cage à barreaux tournés, caractéristique de l'art mobilier provençal. Ce meuble destiné au rangement du pain se caractérise par sa corniche hérissée de "panaches" appelés aussi "bobèches" ou "chandelles".
Paphose Type de canapé à dossier droit se prolongeant à angle droit par des accotoirs. Apparu à la fin du XVIIIe siècle, cette sorte de divan à la turque est également appelé "Ottomane" ou "canapé àgondole". 
Papier mâché Le papier mâché est un mélange de papier et de colle ou de gomme auquel on peut ajouter du sable ou du plâtre. Cette pâte est ensuite pressée, cuite et séchée on l'utilise pour fabriquer des statuettes, des poupées, des plateaux, des récipients ainsi que de petits meubles. Le papier mâché est généralement peint à la laque.
Parclose Moulure inspirée par un ornement d'architecture qui encadre un panneau de bois ou les côtés d'un miroir.
Parian ware Porcelaine blanche opaque, légèrement granuleuse, dont l'aspect est semblable a celui du biscuit et du marbre. Produit pour la première fois en 1844 en Angleterre, il rencontra un grand succès et se répandit dans de nombreuses manufactures britanniques dont Minton, Wedgood et Worcester.
Paris Dans le secteur de la céramique, la capitale française est surtout connue pour sa porcelaine à pâte dure fabriquée à partir de 1770 environ. Les manufactures parisiennes se sont toujours inspirées des porcelaines de Sèvres dont elles ont repris les principales caractéristiques décoratives et formelles.
Parquetage En peinture, il s'agit de l'armature en bois ou en métal qui est appliquée au dos d'un tableau a fin de suivre les mouvements du bois et d'éviter ainsi que le support ne se déforme au risque d'endommager la peinture. En ameublement, ce terme désigne l'action de revêtir le sol de parquet.
Parquetry Technique d'incrustation géométrique apparue en Angleterre dans la seconde moitié du XVIIe siècle puis utilisée au siècle suivant pour le revêtement de meubles en noyer. Elle se caractérise par l'utilisation de fragments de bois de petites dimensions et de formes géométriques disposés de façon à former une sorte de mosaïque.
Passglass Grand verre cylindrique ou en forme de cloche utilisé en Allemagne entre le XVIe et le XVIIe siècle et réalisé généralement en verre transparent de teinte verte. Il est divisé en plusieurs parties égales par des fils d'émail polychrome ou de verre appliqué à chaud.
Pastel Genre de crayon obtenu en mélangeant au pigment coloré, réduit en poudre, des substances diluantes appropriées. Il existe différentes qualités de pastels, plus ou moins dures suivant l'effet désiré. Utilisé dès le XVIe siècle, le pastel connut un grand succès au siècle suivant, notamment dans le domaine du portrait. Ce terme s'applique, par extension, aux œuvres exécutées à l'aide de cette technique.
Pastillage Technique de décoration utilisant un mélange de plâtre et de colle (auquel on ajoute généralement de la poudre de marbre) ou bien de calcaire, de poudre de marbre, de sable lavé et de caséine. Les proportions et les ingrédients varient suivant le degré d'humidité de la pièce qui influe sur le durcissement de la pâte. Cette dernière était appliquée sur une surface de bois puis modelée on la laissait sécher avant de la dorer et de la peindre. Ce type de décoration se trouve surtout sur les coffres fabriqués en Toscane aux XIV et XV, siècles elle fut utilisée jusqu'à la fin du XVII siècle.
Pâte sur Pâte Technique de décoration introduite dans les manufactures de Sèvres vers le rnilieu du XIX siècle puis exportée vers l'Angleterre et le reste de l'Europe. On l'obtient en appliquant au pinceau plusieurs couches d'argile liquide sur un fond blanc en biscuit. On laisse sécher chaque couche, qui est ensuite façonnée à l'aide d'instruments métalliques puis couverte de vernis, avant de passer à la couche suivante. L'objet est ensuite cuit au terme de cette opération.
Patine Fin voile transparent qui se fond au fil du temps sur les œuvres d'art, notamment les meubles, statues et les tableaux, et leur donne une tonalité particulière. il est le résultat de l'action combinée des agents exogènes et de l'altération des vemis La patine peut être produite artificiellement au moyen de traitements spéciaux à base d'acide, ou, pour les meubles, de brou de noix.
Pembroke table Petite table d'origine anglaise apparue dans la seconde moitié du XVIII siècle formée d'un plateau rectangulaire et de deux rallonges latérales abaissantes. Les pieds sont généralement droits, les lignes sobres et élégantes. Ce genre de table se répandit surtout en Amérique où il eut un grand succès jusqu'au début du XIX siècle.
Pendentif Ce terme désigne tout élément décoratif pendant quel que soit le matériau dans lequel il est réalisé et la forme qu'il affecte (en goutte d'eau, en poire, en forme de gland). Ce type d'ornement est utilisé en joaillerie pour la création de boucles d'oreilles, de colliers et de bracelets. Dans le domaine de l'ébénisterie il assume parfois une fonction qui va au-delà de son rôle proprement décoratif: dans certains meubles baroques, par exemple, il existe des poignées de portes ou de tiroirs en pendentif.
Percussion Dans les armes à feu, systèmes d'allumage de la poudre par une pièce mobile qui frappe une capsule de fulminate de mercure. Cette invention du moine écossais Alexandre Forsyth au début du XIX, siècle a remplacé progressivement l'ancien système à silex.
Perle Ornement très répandu depuis l'Antiquité dans les domaines de l'ébénisterie et de l'argenterie. Rond ou ovale, sculpté en relief il est généralement disposé en plusieurs rangées superposées. On le trouve sur les meubles Louis XV et Second Empire.
Petit feu Technique utilisée en céramique dite également "feu de moufle" qui, en 'imitant la température de cuisson permet d'obtenir des gammes de couleurs plus étendues que le grand feu.
Pétrin Meuble en forme d'ange monté sur pied servant à pétrir la farine. En Provence, le pétrin à façade sculptée est complémentaire de la panetière, mais on trouve en toute région ce qu'on appelait au Moyen Age la "huche àpain". Ce meuble fonctionnel est apprécié aujourd'hui pour son aspect rustique et parfois décoratif. 
Peuplier Bois léger, pas très résistant, de couleur blanchâtre tirant vers le jaune ou le gris. Il est principalement employé pour la fabrication du contreplaqué. Les fabricants de meubles allemands l'utilisèrent pour le placage ou le décor des meubles Biedermeier.
Phaléristique Art de collectionner les distinctions militaires. D'origine grecque le mot "phalère" désigne la plaque de métal ronde, parfois en or, qui se portait sur le cimier du casque du soldat qui s'était distingué au combat.
Picots Petites dents qui ornent généralement le bord des dentelles. Se dit également des petites saillies placées sur un cylindre qui produisent des sons en faisant vibrer des lamelles de métal. 
Pied Base ou partie terminale d'un meuble, fixé directement à celui-ci ou bien supportant un piétement de forme variable. Il existe différentes sortes de pieds suivant les meubles et les époques : à griffe, en volute, en console, etc. 
Pied de biche Pied de meuble caractéristique des tables, des chaises et des consoles Louis XIV et Louis XV. Ils est généralement en bronze doré et évoque le sabot d'un daim ou d'un cerf.
Pigment Matière colorante d'origine naturelle ou synthétique qui, une fois mélangée à des liants, donne les couleurs employées en peinture.
Pin Bois assez compact et résistant, à veinures rectilignes ; il est de couleur claire, blanc, jaune, parfois rougeâtre. On l'utilise depuis l'antiquité pour la fabrication de meubles rustiques ; à partir du XVIIe siècle, il a servi à faire des meubles destinés ensuite à être plaqués ou dorés. 
Pinacle Élément architectural placé au sommet des édifices, des polyptyques et des meubles gothiques. Il se compose d'une petite tour cylindrique, pyramidale ou conique surmontée d'une pointe.
Pinnule Plaque en métal (le plus souvent en cuivre) percée d'un petit trou permettant une visée dans de nombreux instruments scientifiques.
Pirota (ou Pirotta) Atelier de majolique fondé à la fin du XVe siècle à Faenza (dans la province d'Emilie) par Pirotto Paterni, et dont ses fils assurèrent le développement jusqu'à en faire la première manufacture de la ville dans la première moitié du XVIe siècle. Son principal titre de gloire fut la création de vases, de plats et d'objets divers, délicatement décorés en "blanc sur blanc" (a berrettino) ou avec des grotesques.
Placage Revêtement de la structure d'un meuble par des lamelles de bois d'une épaisseur de 2 à 5 mm. Le même terme désigne aussi un procédé d'orfèvrerie, réalisé à chaud ou à froid, par lequel l'artisan revêt d'or ou d'argent un objet dont la structure est en métal non-précieux. Le Sheffieki plate, de facture anglaise, figure parmi les procédés de placage de métal les plus célèbres
Plaque Petit carreau de métal ou de céramique de formes variées et finement décoré, appliqué sur un meuble ou une paroi. En ébénisterie, les plaques sont généralement en bronze ou en laiton. Elles furent utilisées dès le Moyen Âge dans un simple but utilitaire (renforcement d'angles, protection des entrées de serrure, etc.), avant de devenir un élément purement décoratif. Les styles Louis XV et Louis XVI en firent grand usage mais on en trouve aussi dans les meubles anglais néoclassiques. Il existe également des plaques en porcelaine gravée, décorée ou simplement colorée.
Plaquette Petit bas-relief en métal repoussé ou ciselé ou encore obtenu par fusion. Les plaquettes étaient utilisées pour orner des meubles, des objets d'usage courant ou encore des vêtements. Elles pouvaient aussi constituer des œuvres d'orfèvrerie autonomes. De formes régulières (carrée, ovale, rectangulaire), elles étaient inspirées de sujets religieux, historiques ou poétiques. L'art de la plaquette, dont l'apogée se situe au XVI et au XVII siècles, est parallèle à celui de la médaille : une différence les caractérise cependant, les médailles étant historiées sur leurs deux faces, alors que les plaquettes ne le sont que sur une seule. 
Platane Bois peu résistant, d'un travail aisé. De couleur jaune brun, il présente parfois des nuances rousses. Il fut utilisé principalement par les ébénistes anglais. 
Plateresque Terme d'origine espagnole (plata ;argent ; platero ; argentier) désignant un type de décoration extrêmement élaborée, appliquée à des objets en or ou en argent. Le terme désigne aussi un style architectural espagnol du début du XVI siècle, style éclectique composite, inspiré du gothique flamboyant, de la Renaissance italienne, de l'héritage arabe et du goût pour la décoration minutieuse typique de l'orfèvrerie. 
Platine Terme désignant la partie du mécanisme d'une horloge sur laquelle sont fixés les éléments assurant son mouvement. Dans les armes, la platine est la partie fixe sur laquelle s'articule le mécanisme de mise à feu. 
Pliant (ou ployant) Tabouret à pieds articulés en X, dépourvu de dossier et d'accoudoirs, présentant une assise en cuir ou en tissu qui en assure la stabilité. On le rencontre en France à partir de la fin du XVIe siècle mais l'époque de sa grande diffusion est le XVlle siècle (cour de Louis XIV) et l'aire de son utilisation est l'Europe entière.
Plinthe Terme dérivé du latin p/inthus (brique). En architecture, il désigne un élément plat et rectangulaire servant de socle à une colonne ou à un statue ou encore se plaçant au-dessus d'un chapiteau. En ébénisterie, il désigne la section inférieure. saillante, d'un meuble (cabinet ou armoire) ou la bande plate de menuiserie située au bas d'un lambris.
Plombage Dans l'art du vitrail, il s'agit de l'opération, attestée dès le Moyen Âge, qui consiste à souder entre elles les lames de verre polychrome au moyen de filets de plomb.
Poinçon Outil de petites dimensions muni d'une pointe acérée et d'un manche. Il permet de pratiquer de petits trous dans le bois, le cuir et le métal par simple pression de la main ou en le frappant avec un marteau.
Poinçon Outil fait d'acier trempé ou d'un autre métal dont l'extrémité porte un nom ou un motif décoratif, utilisé pour marquer différents objets. Cet outil est principalement employé par les orfèvres pour attester de la pureté du métal utilisé ou bien pour imprimer la marque des principales manufactures.
Pointe sèche Gravure obtenue en gravant une plaque de cuivre ou de zinc à l'aide d'une pointe d'acier très acérée, laissant des sillons très fins, appelée pointe sèche. Les barbes produites ne sont pas entièrement éliminées mais sont traitées et disposées différemment suivant l'effet désiré on obtient ainsi un aspect velouté très caractéristique. La pointe sèche ne permet pas d'effectuer un grand nombre de tirages car les barbes s'usent rapidement sous l'action de la presse.
Poirier Bois facile à travailler de couleur jaune orangé. Il servait autrefois à la fabrication de meubles rustiques mais il fut ensuite utilisé pour la réalisation de certaines pièces de meubles sculptées en marquetées. Il est parfois teint en noir pour imiter l'ébène.
Polyptyque Peinture ou bas-relief s'articulant sur plusieurs panneaux, réunis par des charnières. Suivant le nombre des parties le composant, il est appelé diptyque, triptyque, etc. Caractéristique du XIV et du XV siècles (époque gothique et Première Renaissance), le polyptyque était utilisé pour orner les autels des églises pour l'édification des fidèles. De dimensions imposantes sinon monumentales, il présentait un fond d'or, qu'entouraient de riches encadrements en forme d'ogive.
Pomme de pin Ornement architectural dont la forme évoque celle d'une pomme de pin. Il est également utilisé dans les domaines de l'ébénisterie, de la céramique et de l'argenterie, notamment pour la prise des couvercles.
Pomponne Alliage mis au point par deux orfèvres, Turgot et Daumy, installés à la fin du XVIII siècle dans l'hôtel de Pomponne, rue de la verrerie à Paris. Il s'agit d'un métal à base de cuivre destiné à imiter l'or ou l'argent. Louis XVI leur avait accordé un privilège de fabrication en 1785, alors que jusqu'à cette date, toute imitation était interdite. Les antiquaires appellent facilement pomponne, tout bijou en toc qui ressemble à l'or ou l'argent.
Porcelaine Pâte céramique précieuse, se divisant en deux catégories, porcelaine dure et porcelaine tendre. La première (la véritable porcelaine) est un mélange de kaolin, de feldspath et de quartz, cuit à très haute température (1 300-1 400 °C environ). Elle présente une pâte blanche, brillante, "musicale" compacte, d'une dureté si élevée que même l'acier ne peut la rayer. La seconde est formée de matière vitreuse mélangée à de l'argile blanche, cuite à température moyenne (inférieure à1 300 °C) et présente une couleur laiteuse. Sa pâte est moins dure et moins "musicale" que l'autre mais elle est appréciée pour les nuances délicates de ses couleurs. 
Porron Vase à vin utilisé an XVIII siècle en Catalogne (Espagne) et aujourd'hui encore dans certaines campagnes espagnoles. Il est en forme de cône tronqué, très allongé, et possède un bec verseur partant de sa base même. Les paysans tiennent le porron à bout de bras et boivent à la régalade, sans utiliser de verre. 
Portière Rideau, tendu ou drapé, servant de porte ou simplement d'ornement. Utilisé depuis l'Antiquité pour partager l'espace d'une demeure, il fut très apprécié au XVI et au XVII siècle où il adopta des formes très élégantes et très élaborées.

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'installation de cookies sur votre ordinateur. OUI       NON

Pour avoir plus d'informations cliquez sur ce lien : Mention légale

Pôle emploi

Plus de 500 modèles de lettres de motivation

Mes favoris

Cuisine

Emploi

Bricolage

Jardinage

Loisirs créatifs

Logithèque

LA CUISINE DE MAMIE SUZANNE

JARDINAGE

 Flux vivre au quotidien

VIVRE AU QUOTIDIEN . LE BRICOLAGE . BRICOLAGE PAGE 2 . ABECEDAIRE DU BOIS

A . B . C . D . E . F . G . H . I . J . K . L . M . N . O . P . Q . R . S . T . U . V . W . X . Y. Z